Recettes de naturo’: La soupe miso.

C’est l’hiver ça y est. Il est grand temps de se faire du bien avec de bonnes soupes. J’ai choisi de vous présenter ici une bonne soupe à base de carottes et de miso qui feront le plus grand bien à vos intestins avant d’attaquer les festivités hivernales qui peuvent fatiguer la digestion. Avant de vous présenter la recette je vais revenir rapidement sur les propriétés des aliments présents.

Bonne lecture et à vos fourneaux.

Le miso est un aliment fermenté d’origine japonaise à base de haricots de soya. On y ajoute du sel, un ferment, et du riz ou de l’orge selon la texture désirée. On peut aussi y ajouter du miel, du saké, des épices, des légumes, des algues, etc. Plus il est foncé, plus il a fermenté et plus il sera salé, s’il est clair il sera plus sucré et moins fermenté. Le miso est utilisé comme condiment et je vous donnerais une recette de soupe miso délicieuse à la fin de cet article.

Attention cet aliment est déconseillé aux personnes suivant un régime sans sel.

Bourré d’enzymes digestives qui permettent une meilleure assimilation des minéraux il est aussi plein des probiotique qui permettent aux intestins de se rééquilibrer en cas de troubles intestinaux.

La soupe contient aussi des carottes, riches en bêta-carotène antioxydant, en fibres et en vitamines c’est allié pour votre santé et elles ont aussi le mérite de réguler le transit. Le docteur Valnet met en avant ses propriétés reminéralisantes et antianémique mais aussi antiputrides, dépuratives et diurétiques. J’ajoute aussi un gros oignon qui est selon ce dernier un antiseptique et anti-infectieux mais aussi un expectorant, un régulateur glandulaire et un antirhumatismal, du gingembre (très bon pour la digestion) et un peu de poivre.

La recette :

Je ne vous mets volontairement pas les quantités, cette recette est à adapter selon vos goûts.

  1. Je commence par faire revenir un gros oignon émincé avec une bonne quantité d’huile d’olive. Pendant ce temps-là j’épluche et coupe les carottes, épluche et taille finement le gingembre puis j’ajoute le tout à mes oignons lorsque ces derniers sont bien translucides, je presse ensuite l’ail au-dessus de la casserole et laisse revenir une dizaine de minutes en remuant régulièrement.
  2. Pendant ce temps, je prépare mon miso, je mets environs 4 cuillères à soupe de miso brun dans un litre d’eau avant de porter à ébullitions tout en le délayant bien dans la casserole.
  3. Lorsque le miso bout légèrement je l’ajoute aux légumes, je poivre et laisse cuire une trentaine de minutes.
  4. N’hésitez pas à ajouter des noix de cajou, des algues, des champignons ou tout ce qui vous fait envie. Et si vous avez d’autres recettes n’hésitez pas à me les partager dans les commentaires je serais ravie de les tester.

 

Si vous souhaitez faire un bilan de vitalité, je vous invite à me contacter, vous remplissez un questionnaire de la manière la plus détaillée qui soit puis quelques jours plus tard vous recevrez les conseils adaptés à votre terrain, en regard de vos interrogations, envies et difficultés.

Prenez soin de vous.

Soupe miso aliments fermentés naturopathie en ligne
Entrer une légende

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s